LIVRE D’OR

Coucou Eliane!

Comment vas tu?
Oh la la, c’est un vrai choc de lire ton message!! Que des moments incroyables passes dans cette ecole, je ne peux pas croire qu’elle va fermer! C’est d’autant plus triste que, malheureusement, je ne pourrais pas etre des votres ce dimanche, je suis en angleterre et ne peux pas rentrer d’aussitot 🙁
J’ai l’impression d’avoir fais partie des meubles, 8 ans passes a grandir et evoluee dans cette ecole, ca me fait vraiment de la peine d’apprendre la fin des Ateliers!

Je voudrais par cette occasion te remercier du fond du coeur Eliane pour tout ce que tu as fais pour moi, tout ce que tu m’as permis d’accomplir! Je ne serais pas la ou j’en suis sans ton aide!
J’ai grandi emotionellement et musicalement avec cette ecole, j’ai fais de merveilleuses rencontres (et je n’aurais certainement pas pu rencontrer mon grand amour sans ton ecole ^^), et grace a toi j’ai pu acquerir beaucoup d’experience, et vivre des aventures incroyables, comme la Roumanie, ou les concours de chants auxquelles j’ai participe…
J’ai fais mes premieres compositions dans ton ecole, grace aux ateliers d’ecritures, ou les cours avec Nicolas. J’ai fais mes premieres experiences de studios aux funambules, j’ai eu le privilege d’avoir eu deux compositions a moi sur deux albums differents…
C’est grace a toi que j’ai eu le courage et la motivation de finir ma 1ere chanson “Il chante avec les anges”!
Tout ce que j’ai appris musicalement, ainsi que (et surtout) sceniquement, je te le dois a toi, et a ton ecole et ses professeurs!

Si aujourd’hui je me retourve en angleterre, dans une grande ecole de musique, a faire des “gigs” a gauche a droite, c’est grace a toi, et aux ateliers, qui m’ont permis de faire mes premiers pas dans le monde de la musique, et qui m’ont permis de m’exprimer, de m’epanouir sur scene…

Alors vraiment, du fond du coeur, merci Eliane pour tout ce que tu as fais, pour tous tes efforts pour cette ecole et ses eleves et professeurs!
J’espere te revoir bientot!

Je rentre normalement pour les fetes de fin d’annes et ca me ferait enormement plaisir qu’on puisse aller se boire un cafe a cette occasion!

T’embrasse fort,
A tout vite
Melanie Rene
(novembre 2012)

********************************

Bonjour Eliane

tout d’abord, je voulais t’exprimer ma tristesse de savoir que le funambule va fermer ses portes. Quel dommage !
Mais aussi te dire combien j’ai Ă©tĂ© heureuse d’avoir Ă©voluĂ©e au funambule et combien cette expĂ©rience m’a apportĂ©e de joie, de petits bonheurs et de moments magiques.

Je t’en suis infiniment reconnaissante. Merci pour tout ce que tu as fait. C’est trĂšs beau, et trĂšs important pour moi.
Je suis sure (comme tu me l’a appris) que “le mieux se fait pour toi au meilleur moment”, et certainement les anges ont prĂ©vu d’autres projets bien plus fort encore pour ta vie.

Je ne pourrais hĂ©las pas ĂȘtre parmi vous dimanche, car je suis sur le point d’accoucher et si je ne suis pas encore Ă  la maternitĂ©, il se pourrait bien que j’y sois dimanche.

je penserai fort Ă  vous tous, et j’espĂšre qu’on aura l’occasion de se revoir bientĂŽt tout de mĂȘme.
j’en suis sure.

je t’embrasse bien fort
Avec toute ma reconnaissance et mon amour

Ludivine
(novembre 2012)

********************************

« Je suis triste avec vous de cet arrĂȘt du Funambule. Vous avez fait un travail fantastique. Je vous souhaite bon courage pour affronter ce dĂ©mantĂšlement, mais suis certaine que vous allez rebondir. »

Eliane Jaccard
(via facebook novembre 2012)

********************************

Bonjour Eliane,.

 « Je ne sais quoi dire… 🙁 juste le coeur qui se dĂ©chire, une envie de crier et de pleurer, le ventre qui se retourne, les mains qui se crispent. Au REVOIR mon funambule, j’espĂšre un miracle et que qqun ait le courage un jour de reprendre la relĂšve comme l’a fait Eliane Dambre . ♄♄♄♄ 🙁 C est tant de souvenirs ce Theatre! đŸ™Â Â»

Loenai
(via facebook novembre 20129

********************************

ChĂšre Eliane,

MĂȘme sans avoir jamais foulĂ© les planches du Funambule, je perçois dans les quelques mots de votre message tout le chemin parcouru par vous-mĂȘme et tous les artistes qui vous ont entourĂ©e.

Cette nouvelle me brise le cƓur et me rĂ©volte en mĂȘme temps. Je me joins au message de Michel Fugain pour vous dire BRAVO, avec l’assurance que votre talent humain et artistique ne s’arrĂȘtera pas aux murs du Funambule.

Je vous souhaite bonne route, avec toutes mes amitiés,

AgnĂšs Collet
(novembre 2012)

********************************

bonjour,

c’est avec une grande  tristesse que j’apprend la fermeture de votre thĂ©Ăątre…. quel dommage ! un si joli endroit… remplis de convivialitĂ©, humour et d’amitiĂ© au bord d’un lac dans une petite ville….

un grand merci pour toute votre gentillesse et tous ces magnifiques moments d’Ă©motion et rires

Catherine Borer
(novembre 2012)

********************************

Bonsoir Eliane!

Un thĂ©Ăątre qui se ferme, c’est une prison qui s’ouvre! J’espĂšre que l’aventure continue d’une autre maniĂšre… “Il avait les yeux verts… Et j’y plongeais souvent!” L’une de mes premiĂšres Ă©motions poĂ©tiques que les maladresses de ma jeunesse n’ont pas su toujours  exprimer sereinement.

Bien amicalement,

Dominique Scheder
(novembre 2012)

********************************

ChĂšre Eliane,

Je suis bien navrĂ©e de lire ces lignes. Les efforts et le travail du Funambule Ă©taientt impressionnants et vous avez la fiertĂ© d’avoir permis aux artistes de votre Ă©cole de poursuivre un parcours trĂšs enviable (je pense Ă  Aliose et Loraine FĂ©lix pour ne citer qu’eux) et je suis convaincue que vous avez su mettre en Ă©vidence les talents des uns et des autres.

J’aurai bien aimĂ© ĂȘtre des vĂŽtres dimanche, ce ne sera pas possible je pars en voyage samedi.

Je vous souhaite sincÚrement le meilleur pour la suite de vos projets et vous remercie de votre précieuse collaboration durant toutes ces années.

Au plaisir de vous revoir !

Amicalement,

Catherine Colombara
(novembre 2012)

********************************

ChĂšre Eliane,

Bien triste nouvelle, mais bravo pour toute l’Ă©nergie que tu a dĂ©ployĂ© durant toute ces annĂ©es.

Bien cordialement

Frédéric Hohl
(novembre 2012<9

********************************

Bonjour Eliane,

je suis trĂšs triste d’apprendre cette nouvelle.

Quel dommage que la crise aie eu raison du funambule!

Je ne pourrais malheureusement pas venir pour ce dernier rendez-vous de Novembre, car je suis actuellement en

Angleterre et j’effectue mes Ă©tudes de musique dans la mĂȘme Ă©cole que MĂ©lanie, Ă  Brighton. Mais peut-ĂȘtre que tu le

sais déjà.

Je tenais Ă  te remercier pour tout ce que tu as fait pour moi Ă  travers le funambule. C’est une Ă©cole

formidable!

Je n’y suis restĂ© que 2 ans, mais j’ai appris plus vocalement, scĂ©niquement et musicalement que les 5

derniÚre années qui avaient précédé le funambule.

J’y ai fait de formidables rencontres et j’ai beaucoup appris sur moi-

mĂȘme. Le funambule m’a ouvert les yeux, j’y ai redĂ©couvert ma passion pour la musique et compris qu’Ă©tait lĂ  ma voie.

Encore une fois, milles mercis, les murs du funambule ne seront peut-ĂȘtre plus, mais son Ăąme restera Ă  jamais dans mon

coeur.

Salutations Ă  tous ceux que tu reverras en Novembre.

Gros bisous, Ă  bientĂŽt.

PS:

“One good thing about

music, when it hits you, you feel no pain!”  (Bob Marley – “Trenchtown Rock”)

Guillaume Riondel
(novembre 2012)

********************************

Que c’est triste
. J’ai vĂ©cu plusieurs moments magiques dans ce petit joyaux ; j’ai dĂ©couvert des artistes fabuleux et j’étais Ă©mue Ă  chaque fois comme une enfant
 c’est vraiment triste


Jacqueline Shahinian
(novembre 2012)

********************************

Chere Eliane,

AprÚs tous ceux qui sont passé entre tes murs je ne sais pas si tu sauras te rappeler de moi.
Quoi qu’il en soit, je tenais Ă  t’écrire ces mots.
Je suis trĂšs sincĂšrement attristĂ©e par la fermeture du Funambule. Lieu qui m’a fait grandir. J’y ai vĂ©cu et appris des choses que je n’aurais jamais pu apprendre ailleurs. Ces murs ont Ă©tĂ© tĂ©moin d’un grand changement dans ma vie. J’y ai appris des choses tant sur l’art du spectacle musical que sur la vie en gĂ©nĂ©ral. J’y ai appris Ă  vivre en communautĂ©, Ă  m’investir dans un projet et en collaborations avec d’autres Ă©lĂšves, soit enseignants de tous horizons. J’y ai appris le partage, le respect, la tolĂ©rance, l’écoute, la mise en commun d’idĂ©es, la patience, l’acceptation, la remise en question de soi et plein d’autre
 je considĂšre avoir Ă©tĂ© une grande chanceuse d’y avoir Ă©tĂ© accueillie.
Cette triste nouvelle est pour moi comme un deuil bien que les souvenirs resteront pour toujours marqués en moi !!
Ca a toujours Ă©tĂ© une grande fiertĂ© de dire que j’y Ă©tais Ă©lĂšve ! Bien que je n’y ai plus mit les pieds depuis plusieurs annĂ©es, mes pensĂ©es flĂąnaient souvent prĂšs de vous
 J’avouerai qu’également, parfois, un peu de jalousie du fait, de ne plus faire partie de vous, de cette famille.
En tant que artiste, je remercie d’avoir mis en place un Ă©tablissement de ce genre en suisse ! Et je constate avec grand regret qu’il manquera quelque chose d’important aux jeunes et future artiste de notre rĂ©gion. C’est une trĂšs grande perte

Je remercie sincÚrement Marielle, Aline et Margarita Sanchez pour leur dévouement et patience.
Je pense Ă©galement Ă  Mme, Meier, la maman d’Elisa et Deborah, pour sa douceur, sa gentillesse, sa patience Ă©galement, sa bontĂ© et ses conseils

Nicolas pour son professionnalisme et son engagement, et toi Eliane pour ta force, ton engagement, ton dĂ©vouement et ta franchise qui parfois je l’avoue faisait grincĂ© les dents mais en grandissant je comprends que c’était pour notre bien ! Alors Merci du fond du cƓur !
Merci de nous avoir gĂątĂ© comme des parents le ferait Ă  leur enfant. ! J’entends par lĂ  d’avoir essayĂ© de nous donner tout ce qu’on aurait eu besoin pour voler de nos propres ailes. Et non pas en ce limitant simplement Ă  des cours de chants et d’écritures.
Je pense aux cours de jazz, hip hop, aux cours de danse africaine, beat box, d’improvisation, de thĂ©Ăątre, de guitare, de piano, d’écritures, de compositions, d’enregistrement, et tout ce que j’ai oubliĂ© et ce dont je n’ai pas vĂ©cu par la suite 

J’espùre qu’un jour ces portes s’ouvriront à nouveau !
Merci et à BIENTÔT !
Hilda AVAKIAN
(novembre 2012)

********************************

ChĂšre Eliane,

Suite au message des Ateliers du Funambule que tu m’a fait parvenir, je me permets le mien, en toute amitiĂ© pour te dire combien j’ai admirĂ© tout le « travail » accompli, tout ce que ce que tu as fait, ce que tu t’es donnĂ©e pour ces jeunes qui ont « tenté » le mĂ©tier 
 Je pense que la TSR aurait dĂ» comprendre ce qui se crĂ©ait Ă  Nyon et surtout insĂ©rer dans la  seule Ă©mission de variĂ©tĂ© qu’elle produit depuis des annĂ©es, une sĂ©quence de tes jeunes talents
 J’ai travaillĂ© 20 ans Ă  la TV je sais que l’on y aide pas nos artistes
 C’est mon point de vue mais j’enrage devant l’incompĂ©tence de notre TV
 Il y a peut-ĂȘtre un changement de mode
possible !

De mon cĂŽtĂ© je ne prends plus d’élĂšves depuis septembre ayant dĂ» transformer  l’Avant ScĂšne Ă  Monthey en un studio de tournage Ă©quipĂ© « green screen » pour les effets vidĂ©o, je rĂ©alise pour Jay Leno de NBC des clips de mes chansons et utilise Ă©galement l’espace pour la prĂ©paration d’un « US Tour » d’une trentaine de chansons, j’ai eu de la chance d’écrire deux tubes qui tournent aux USA , une tournĂ©e est prĂ©vue pour 2013 avec 7 choristes black et quatre musiciens dont Larry Cambell chef d’orchestre de Bob Dylan
..

Incroyable
mais vrai, tout m’arrive à la retraite


Pour ton matériel, je vais regarder avec une ou deux personnes à Monthey si jamais 
.

VoilĂ  Eliane j’espĂšre que tu n’es pas trop triste sur cette page que tu vas tourner
une carriĂšre ne s’arrĂȘte jamais  et tu vas certainement continuer diffĂ©remment mais toujours avec passion.

Pierre
(novembre 2012)

********************************

Bonjour Ă  vous Eliane… je pourrais ecrire un roman pour vous tĂ©moignez ma gratitute pour ces 3belles annĂ©es passĂ© avec vous, mais je vais me contente de dire…
que vous me manquez drolement… cette petite famille d artistes.
avec toute mes meilleurs pensées je vous souhaites encore bcp d aventures à venir
Joye Schmidt

Bonjour Eliane,
Le temps passe et je voulais revenir vous remercier pour le trĂšs joli cadeau que vous m’avez fait en m’offrant le DVD “Le Funambule fĂȘte ses 10 ans”. Je ne veux pas revenir sur ma confusion de ne pas avoir Ă©tĂ© prĂ©sent Ă  l’occasion de cet Ă©vĂ©nement, je vous rĂ©pĂšte qu’il s’agissait d’un malentendu Ă  une Ă©poque oĂč je n’Ă©tais moralement pas au mieux de ma forme.

Non, je voulais le plus simplement possible vous dire Ă  quel point je reste admiratif de tout le travail que vous accomplissez depuis toutes ces annĂ©es pour donner Ă  de jeunes talents, ou futurs talents, l’occasion de rĂ©aliser concrĂ©tement ce qui a marquĂ© aussi fortement votre vie, l’expression scĂ©nique par le biais de la chanson française et croyez que je peux comprendre Ă  quel point cela a pu compter et Ă  quel point cela compte encore pour vous! Je suis tout simplement Ă©merveillĂ© par le DVD de la FĂȘte des 10 ans pour la simple et bonne raison que sans votre opiniĂątretĂ© et votre incroyable courage tout cela aurait Ă©tĂ© simplement impossible. Je m’incline donc sans retenue aucune devant ce superbe rĂ©sultat.

Sans vous dire avec qui j’ai passĂ© une belle soirĂ©e Ă  visionner le DVD, je dois cependant, et cela sans la moindre flagornerie (lĂ , c’est vous qui devez savoir que ce n’est pas dans mon caractĂšre) que nous sommes arrivĂ©s Ă  reconnaĂźtre, non sans Ă©motion, que votre prestation en dĂ©but de programme est sans nul doute le moment le plus fort de ce spectacle pourtant riche du dĂ©but Ă  la fin. Je voulais vous en faire part le plus simplement possible, ce qui me pousse Ă  trouver des mots diffĂ©rents, n’Ă©tant pas nĂ©cessairement simple de nature comme vous avez pu de temps en temps vous rendre compte.

Bien au-delĂ  de mes problĂšmes actuels, je tenais aussi Ă  vous dire que je souhaitais du fond du coeur, et avec toute l’AmitiĂ© que je pouvais avoir Ă  votre Ă©gard, que les Ateliers du Funambule, votre Oeuvre, vont avoir l’avenir qu’ils mĂ©ritent et qu’ils vous doivent et cela pour longtemps encore. Quoi qu’il advienne, vous aurez laissĂ© une trace indĂ©lĂ©bile et admirable dans un pays qui, comme vous le savez aussi bien que moi, n’a jamais Ă©tĂ© trĂšs gĂ©nĂ©reux envers la mise en valeur de ses artistes, dans quelque domaine que ce soit…

Bref, votre DVD est Ă  la hauteur de votre courage et de votre travail et je suis enchantĂ© d’avoir pu, dans la mesure de mes petits moyens, apporter ma contribution Ă  l’Association M.A.E.

Avec mes sentiments admiratifs, je vous adresse, trÚs chÚre Eliane, mes plus amicales pensées.

Marc Yvain

funambule_eliane_marc_yvaina_CCN

Bonjour Eliane,
Toutes mes fĂ©licitations pour votre prix, c’est magnifique, et qu’est-ce que tu es belle sur les photos!
Bravo et longue vie au Funambule!!!
A tout bientĂŽt
Nadia Borne

Chers amis,
Quelle belle et combien mĂ©ritĂ©e rĂ©compense que ce prix qui vous a Ă©tĂ© accordĂ© par la Fondation Vaudoise pour la Culture; je vous en fĂ©licite et j’espĂšre infiniment que les politiques se rĂ©veilleront et sauront ĂȘtre suffisamment audacieux pour vous accorder leur plein soutien.
Bonne continuation – avec mes trĂšs amicales pensĂ©es,
Richard de Tscharner

perrotet
Lucia et Michel Perrotet

Le Funambule : un lieu de travail, d’expĂ©riences, de dĂ©couvertes, mais avant tout, un lieu de rencontres ! De rencontres humaines. Avec des professeurs passionnĂ©s et des Ă©lĂšves motivĂ©s,
 tous unis par l’énergie de la musique, 
 Energie qui ouvre les cƓurs et fait naĂźtre de fortes amitiĂ©s, nourries de longues et belles soirĂ©es et de grands fous rires !… Un lieu de vie, en fait,
 comme une deuxiĂšme famille. Une famille de cƓur. Une famille d’artistes qui se conseillent, se soutiennent, Ă©voluent ensemble. Merci Ă  vous, les amis ! Et merci Ă  la vie d’avoir mĂȘlĂ© mes portĂ©es aux vĂŽtres !…
Sophie Chevailler (interprĂšte)

“Hier soir, pour la premiĂšre fois, Jolane s’est retrouvĂ©e seule sur une scĂšne, seule avec un pianiste, Ă  chanter ses propres chansons… Il y avait la voix, qui s’est posĂ©e sur les notes avec bonheur. Il y avait les chansons, suites d’harmonies pleines d’Ă©motions et de mots choisis avec soin. Il y avait la scĂšne Ă  tenir, l’attention Ă  mĂ©riter, l’ambiance Ă  faire naĂźtre, de mĂȘme que les sourires et les moments Ă©mus. Et ça a marchĂ© : j’y ai vĂ©cu du pur bonheur et le public m’a portĂ©e comme un tapis volant ! Cela n’aurait pas Ă©tĂ© possible il y a trois ans, avant mon arrivĂ©e au Funambule. Hier soir, plus que jamais, j’ai pu rĂ©aliser tout ce que les Ateliers m’ont amenĂ© au niveau artistique (sans parler du niveau humain…). Les enseignants que j’y ai croisĂ©s ont tous participĂ©, Ă  leur maniĂšre, Ă  la naissance de Jolane. Merci Ă  tous ! MĂȘme si le travail est vaste encore devant moi, vous avez fait de moi une artiste !”
Jolane (auteur, compositeur, interprĂšte)

Le Funambule aura Ă©tĂ© l’expĂ©rience la plus inoubliable de ma vie, c’est certain! c’est 3 ans qui ont filĂ© en une seconde, car on dit que les moments agrĂ©ables passent comme des Ă©toiles filantes. Mais en mĂȘme temps c’Ă©tait 3 ans tellement rempli de bonnes choses qu’ils valaient une Ă©ternitĂ©. Je ne redirai jamais assez, ces 3 ans mon grandi. Je suis arrivĂ©e le premier jour avec juste quelques textes, une voix, et un peu de gratouillage guitare. Aujourd’hui j ai un classeur pleins de chansons que j ai Ă©cris durant ces 3 ans. Tellement de textes que mes professeurs n ont pu en voir qu’un quart. Et j’ose enfin jouer de la guitare en public et me tenir debout. Grace aux spectacles organisĂ©s par le funambule, j ai pris confiance en moi. Et pour les shows que je faisais Ă  cĂŽtĂ©, J’ai vu le regard du public ĂȘtre plus attentif et rĂ©ceptif au fil des mois. Tellement de compliments de gens que je ne connais pas que la confiance s’enracine et me pousse Ă  continuer, Ă  donner tous ce que j’ai. C’est grĂące Ă  tout mes professeurs que j en suis arrivĂ© lĂ . Grace Ă  tous ce que j ai appris. Grace Ă  mes erreurs qu’ils ont corrigĂ©, grĂące Ă  mes doutes qu’ils ont fait disparaitre. Grace Ă  mes points forts qu’ ‘ils ont rendu encore meilleures et mes points faible qu’ils ont su amĂ©liorer. Tout cela et Ă©videmment ma propre motivation, mes rĂȘves et mon envie de prouver que.. Je Suis. Merci le funambule, merci Ă  l’infini
JoĂ«lle M ( LoenaĂŻ ) – (auteur, compositeur, interprĂšte)

Je voudrais remercier les professeurs du Funambule pour tout ce qu’ils m’ont apportĂ© et le bonheur que j’ai passĂ© pour mes deux premiĂšres annĂ©es aux Ateliers du Funambule.. Je voudrais continuer le plus que je le pourrais dans cette Ă©cole car depuis que je suis inscrite, j’ai beaucoup amĂ©liorĂ© ma technique vocale, ma prĂ©sence sur scĂšne, mon interprĂ©tation musicale
 En bref, tout ce dont on a besoin pour devenir un grand artiste. Je suis consciente qu’il me faut encore beaucoup travailler pour le devenir, mais j’ai dĂ©jĂ  fait un gros bout de chemin. Le Funambule, c’est comme une grande famille pour nous tous. On est comme des frĂšres et sƓurs et on s’entend tous trĂšs bien. On y apprend comment se tenir sur scĂšne, l’histoire de la musique, le solfĂšge, le chant, la danse, comment prĂ©senter nos numĂ©ros sur scĂšne, etc

Clara Chevallereau (interprĂšte)

J’ai dĂ©couvert le funambule
Par un heureux hasard.
Ce fut pour moi le préambule
D’une trùs belle histoire.
Elle commence par une audition,
Sans trÚs grande prétention,
Qui a finie par m’amener
Dans cette maison dorée.
C’est une Ă©cole oĂč l’on apprend
Le chant mais pas seulement.
Il y a aussi le piano
L’écriture des beaux mots.
On apprend l’interprĂ©tation,
Jamais sans Ă©motion.
On y rencontre l’humanitĂ©,
Le partage, l’amitiĂ©,
Le respect et l’humilitĂ©,
La créativité.
J’y apprends chaque fois sur moi-mĂȘme
Et ça en vaut la peine.
Pour moi c’est une Ă©cole de vie
Et ainsi je vous dis :
Merci !
Riondel Guillaume (auteur-compositeur-interprĂšte)

Les Ateliers du Funambule Ă  Nyon

C’est par le plus grand des hasards, que j’appris l’existence des Ateliers du Funambule mi-septembre 2004. Je me dis que c’Ă©tait une chance Ă  ne pas manquer. Une Ă©cole pour jeunes auteurs compositeurs interprĂštes ! Sans m’ĂȘtre renseignĂ© beaucoup sur le fonctionnement de cette Ă©cole, je dĂ©cidai de tenter de dĂ©crocher une audition, espĂ©rant que ce n’Ă©tait pas trop tard. Enfin une formation qui pourrait me correspondre, me disais-je ! Moi qui regrettais qu’il n’y ait pas de chemin goudronnĂ© aussi sĂ»r que pour devenir architecte ou mĂ©decin dans ce domaine qui me semblait si peu terre-Ă -terre. Enfin j’aurais l’occasion de confronter Ă  des « Ă©lĂ©ments » extĂ©rieurs et expĂ©rimentĂ©s ce que je faisais dans ma chambre depuis deux ans et demi. Je passai une audition Ă  la derniĂšre minute et j’eus la chance de pouvoir suivre les cours de cette Ă©cole et de dĂ©couvrir une bande d’artistes tellement sympathiques et Ă©tonnants qui me permirent de m’Ă©panouir et de me consacrer Ă  la musique et Ă  l’Ă©criture, ainsi qu’alimenter ma soif de connaissances. Je restai dans ce superbe thĂ©Ăątre au bord du lac LĂ©man durant deux annĂ©es, et j’eus l’occasion de faire un plateau tĂ©lĂ©, quelques concerts inoubliables, la premiĂšre partie de Pascal Auberson (avec AlizĂ© Oswald), de rencontrer Claude Lemesle, Michel Fugain, bref, d’accumuler un grand nombre de beaux souvenirs.
Xavier Michel (auteur-compositeur-interprĂšte)

Bonjour Eliane,

Je voulais juste vous remercier pour cette annĂ©e magique que j’ai passĂ© aux Ateliers du funambule. Cette annĂ©e m’a vraiment permis de progresser, et ceci grĂące Ă  tous nos professeurs qui sont vraiment gĂ©niaux mais Ă©galement grĂące Ă  vous, car sans vous cette Ă©cole n’existerait pas, je tenais donc Ă  vous dire un Ă©norme merci pour tout se que vous faite pour cette Ă©cole, mais Ă©galement pour nous. Je tenais aussi Ă  remercier tous les gens sans qui cette aventure n’aurait pas pu ĂȘtre possible, tous les sponsors des Ateliers du Funambule, mais Ă©galement tous les donateurs, Ă  qui je dis encore une fois merci. Merci de nous permettre de vivre notre rĂȘve, car sans vous tout cela serait impossible.
Mes meilleures salutations
Ludovic Kurer (interprĂšte)

ChĂšre Eliane,

Toutes mes fĂ©licitations pour ce beau spectacle de samedi soir. Cela m’a rappelĂ© bien des souvenirs mĂȘme si je n’ai pas reconnu grand monde de ma volĂ©e. Toujours la mĂȘme atmosphĂšre dynamique et joyeuse. Et la prestation de Pascal Auberson Ă©tait trĂšs reussite!
Je n’ai malheureusement pas pu rester aprĂšs le spectacle mais je voulais quand mĂȘme te faire parvenir mes impressions! 🙂
J’espĂšre que tout se passe bien du cĂŽtĂ© du funambule.
À bientît & meilleures salutations,
27.05.2008 – CĂ©line O.

ChĂšre Madame,
Le temps a passé depuis le mariage de Sophie et Eric.
Mais nous tenions à vous exprimer encore une fois nos plus vifs remerciements pour nous avoir donner la possibilité de connaßtre Mélanie!
Ce samedi 30 juin Ă  l’Ă©glise d’Archamps, elle a apportĂ© un trĂšs grand moment d’Ă©motion qui a touchĂ© toute l’assemblĂ©e.
Son interprĂ©tation des trois chansons, plus particuliĂšrement celle de l’Ave Maria, Ă©tait tout simplement magique. Quels souvenirs elle nous laisse.
A la sortie de l’Ă©glise, je n’ai malheureusement pas eu beaucoup de temps Ă  lui consacrer, j’aurai voulu lui parler un peu plus longuement que je ne l’ai fait, mais j’Ă©tais appelĂ©e de tous cĂŽtĂ©s (organisation oblige).
Puis-je vous demander de bien vouloir lui transmettre encore une fois tous mes remerciements pour ce qu’elle nous a donnĂ© ce jour-lĂ , et tous mes voeux pour son avenir. Je serais trĂšs heureuse si vous pouviez me donner de ses nouvelles et je vous en remercie d’avance.
Et aussi encore un grand merci Ă  Monsieur Hafner : pour avoir accompagnĂ© MĂ©lanie et pour avoir spontanĂ©ment proposĂ© d’accompagner mon filleul (qui jouait l’Aria Ă  la flĂ»te traversiĂšre pour l’entrĂ©e des mariĂ©s).
C’Ă©tait beau ! C’Ă©tait gĂ©nial !
Je vous souhaite un bel été et beaucoup de succÚs pour votre centre de formation.
24.07.2007 -Nicole Motos

« Par rapport Ă  la fille qui a passĂ© les auditions pour rentrer au Funambule la premiĂšre fois et l’artiste que je suis devenue en y sortant, il y a un monde de diffĂ©rences. Le Funambule m’a permis d’évoluer non seulement du point de vue artistique, mais aussi du point de vue humain, de la rĂ©alitĂ© du mĂ©tier et de la vie, en tant que personne et en tant qu’artiste. GrĂące a la formation que j’ai reçue aux Ateliers, j’ai Ă©tĂ© reçue dans la cĂ©lĂšbre UniversitĂ© de Berkeley pour 4 annĂ©es dans la section musique. Merci Ă  tous les professeurs ».
Uyanga Boldbaatar

« Depuis septembre 2003, j’ai suivi des cours dans ce merveilleux cadre qu’est le thĂ©Ăątre des ateliers du Funambule. J’ai fait des rencontres formidables qui m’ont permis d’avancer non seulement sur un plan musical, mais aussi sur un point de vue personnel. Et mĂȘme si la gestion des Ă©tudes n’a pas toujours Ă©tĂ© facile, je me suis vraiment accrochĂ©e car les ateliers du Funambule reprĂ©sentaient, Ă  mes yeux, une vĂ©ritable bouffĂ©e d’énergie. En plus, le Funambule nous a permis de rencontrer de grandes personnalitĂ©s de la chanson francophone comme Michel Fugain, Michel BĂŒhler, Pascal Auberson ou mĂȘme Claude Lemesle. Il n’y a rien de plus enrichissant que les commentaires de vrais professionnels. Je m’en vais plus forte, plus femme, aprĂšs trois ans qui m’ont vĂ©ritablement forgĂ©e. C’est pour cela que je vous remercie, car vous avez tous participĂ©, chacun et chacune, comme des petits grains de sable, au chĂąteau que j’espĂšre un jour achever».
Alizé Oswald

« À tous ceux qui m’ont permis de vivre cette expĂ©rience. Incontestablement la variĂ©tĂ© du travail effectuĂ©, le fait d’avoir dĂ©couvert le thĂ©Ăątre qui m’a demandĂ© de sortir un peu de mon cocon, le fait d’avoir du me confronter Ă  des cours de chant, ce qui est loin d’ĂȘtre ma spĂ©cialitĂ©, le fait d’avoir rencontrĂ© des personnes renommĂ©es qui ont pu partager un peu de leur expĂ©rience, tel Claude Lemesle que j’apprĂ©cie beaucoup. Mais avant tout, ce que les ateliers du Funambule m’ont apportĂ© de plus riche et de plus important, ce sont les rencontres. DĂ©jĂ  avec les professeurs qui sont tous des ĂȘtres qui valent vraiment la peine d’ĂȘtre connus, mais Ă©galement avec les Ă©lĂšves. Le groupe des ACI Ă©tait comme une petite famille. Ce que nous avons pu nous apporter entre nous est trĂšs fort et trĂšs constructif. Aucune rivalitĂ© et un esprit convivial, telle Ă©tait la recette. Merci d’avoir participĂ© Ă  ce que je suis, merci de m’avoir ouvert les portes sur mon esprit et sur le monde, merci de m’avoir fait dĂ©couvrir l’amour. »
Xavier Michel

Laisser nous un petit message…